Fonctionnement de l’oreillePathologie de l’oreilleDépistage

 

Une bonne audition contribue à notre qualité de vie en nous permettant de bien comprendre l’univers dans lequel nous évoluons. L’audition fait partie intégrante de la communication, de nos loisirs et de nos relations humaines. C’est un contact direct avec le monde. Si vous croyez déceler une perte auditive chez vous ou chez l’un de vos proches, une consultation s’impose afin de vous permettre de conserver ce précieux contact avec votre entourage.

 

Nous subirons, pour la majorité d’entre nous, au cours de notre vie, une baisse de l’audition à des degrés différents. La presbyacousie (à l’instar de la presbytie pour les yeux) est le processus de vieillissement normal de notre oreille, causant ainsi une perte auditive. C’est la principale cause de baisse de l’audition.

D’autres facteurs comme l’hérédité, certaines maladies graves, des accidents traumatiques peuvent causer des lésions auditives.

Il existe cependant d’autres types de surdités causées par des négligences et qui pourraient être évitées :

– Les infections d’oreilles non-traitées (otites externes, otites chroniques), la prise de médicaments ototoxiques, les infections virales (rougeole, oreillons, syphilis) et les infections bactériennes telles que la méningite doivent être traitées rapidement, avec les traitements adaptés, car les conséquences sur l’ouïe peuvent être dévastatrices.
– L’exposition aux bruits est aussi une cause importante de surdité. Si vous êtes régulièrement exposé à des volumes sonores élevés au sein de votre travail ou pendant vos loisirs (Chasse, Musique, Bricolage …), il est primordial de protéger vos oreilles à l’aide de protections auditives adaptées à la source de nuisance sonore.

 

Fonctionnement de l’oreille

Imaginez le son comme une vague, une onde sonore invisible se propageant dans votre oreille. Quatre structures de votre oreille seront sollicitées, successivement étape par étape, à la formation de cette onde.

 

photo_evolution_audition_1_ouest_audition

Première étape :

L’oreille externe. La seule partie visible. Elle est constituée du pavillon et du conduit auditif externe. Ce dernier fait une longueur d’environ 2,5 cm. Cette section est déterminante dans la localisation, la captation et l’amplification des sons.

Deuxième étape :

L’oreille moyenne, presque seule cavité aérienne du corps. C’est à cet endroit qu’on retrouve le tympan. Il fonctionne comme un tambour. Sous l’effet des sons ce tambour se tend et vibre pour propager les ondes sonores dans l’oreille moyenne. Un mécanisme de leviers composé de trois osselets – le marteau, l’enclume et l’étrier – s’enchaînent pour faire vibrer la « fenêtre ovale » (voie d’accès à l’oreille interne).

Troisième étape :

L’oreille interne. Elle est constituée de deux sections importantes qui ont des fonctions totalement différentes : le labyrinthe, composé de trois canaux semi-circulaires remplis de liquide, est responsable de votre équilibre ; la cochlée, qui est remplie de cils – appelés cellules ciliées internes et externes – qui lorsqu’ils vibrent transforment l’énergie vibratoire en énergie nerveuse pour la transmettre au nerf auditif.

Quatrième étape :

le nerf auditif. C’est en quelque sorte l’autoroute des sons. Plusieurs informations encodées y circulent pour finalement atteindre le cerveau et être entendues. En effet, c’est bien votre cerveau qui entend et interprète les sources sonores. L’absence de certains sons ne permet plus au cerveau de les interpréter. Il est donc important de se préoccuper sans tarder d’une baisse auditive, pour que votre cerveau reste performant dans l’écoute et la compréhension des sons.

 

Pathologie de l’oreille

Une déficience auditive peut se produire à chacun des 4 niveaux du système auditif.

Située dans l’oreille interne ou sur les voies nerveuses, la surdité de perception, aussi appelée surdité neurosensorielle peut être due à :

photo_evolution_audition_2_ouest_audition

– des traumatismes sonores (exposition aux bruits);
– la presbyacousie (vieillissement naturel);
– des raisons congénitales;
– des causes héréditaires ou génétiques;
– une maladie de Ménière.
Située dans l’oreille externe ou moyenne : la surdité de transmission peut être causée par :

– un défaut au niveau de l’oreille externe;
– une discontinuité osseuse;
– une infection de l’oreille moyenne;
– une otospongiose;
– une perforation du tympan;
– à l’accumulation de cérumen.

 

 

Dépistage

La première étape dans le dépistage d’une perte auditive est de consulter votre médecin, un médecin ORL ou un audioprothésiste. Sur la base d’une évaluation auditive, votre médecin pourra ensuite recommander le port d’appareils auditifs ou un autre traitement.

Voici quelques signes annonciateurs d’une surdité :

– vous devez hausser anormalement le son de la radio ou de la télévision ;
– vous faites souvent répéter votre entourage;
– vous avez de la difficulté à entendre les sons aigus ou les voix de femmes ou d’enfants;
– votre famille et vos amis vous disent que vous avez certainement un problème d’audition.
La perte auditive est le plus souvent un processus lent et progressif. Par conséquent, elle s’installe de façon insidieuse. Les symptômes apparaîtront progressivement. Soyez à l’écoute de votre corps…et de votre entourage.
Pensez à tester votre audition.